Ecoutez Radio Sputnik
    Uran-9

    Avant le défilé de la Victoire, ces robots de combat russes ont passé un test en Syrie

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Défense
    URL courte
    6532

    Le complexe robotisé multifonctionnel de déminage Uran-6 et le robot de combat multirôle Uran-9 ont été testés lors de la campagne russe en Syrie, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov.

    Le défilé de la Victoire qui aura lieu le 9 mai sera l'occasion pour le ministère de la Défense russe de présenter plusieurs nouveaux équipements militaires, dont le robot de déminage Uran-6 et le robot de combat Uran-9, destinés à mener des missions de reconnaissance et de soutien.

    «Pour la première fois, nous présentons la robotique au défilé. Un appareil de déminage et un robot de combat de la famille Uran ont été testés en Syrie et ont bien démontré leurs capacités», a déclaré M.Borissov dans une interview accordée à la chaîne Rossiya 24.

    En Syrie, les appareils ont subi des tests qui consistaient en l'identification des failles de la nouvelle technologie, à leur élimination, et à l'adaptation des nouveaux appareils aux besoins de l'armée.

    L'Uran-9 a été conçu pour mener des missions de reconnaissance ainsi que des opérations antiterroristes en milieu urbain. Le robot est doté de puissants armements à l'aide desquels il est capable de détruire des chars, des canons automoteurs, des blindés et des hélicoptères. Il s'agit en premier lieu de missiles sol-air Igla-S d'une portée de six kilomètres, dont la vitesse d'interception est de 1.440 km/h, et d'un canon de 30 mm.

    D'une masse de 12 tonnes, le robot est équipé d'un puissant moteur diesel de 400 chevaux qui lui permet de se déplacer à une vitesse d'environ 35 km/h. Le véhicule est télécommandé à une distance de trois kilomètres par un signal radio protégé par chiffrement. Mais il peut avancer en système automatique laissant à l'opérateur le choix des cibles. Le contrôle de l'Uran-9 peut également être intégré aux systèmes de bord d'un hélicoptère d'attaque.

    L'Uran-6 est un robot de déminage qui remplace à lui seul le travail de 20 démineurs. L'engin est contrôlé par une console qui peut se trouver à une distance de 1 km. Le spécialiste reçoit un signal à partir des caméras installées sur le véhicule. Le robot, équipé de chaluts et d'une lame de bulldozer, trouve et neutralise les engins qui n'ont pas explosé. Il résiste à une puissance d'explosion allant jusqu'à 60 kg d'équivalent TNT.

    Lire aussi:

    Des robots de combat russes montrent leur puissance (vidéo)
    The National Interest nomme une arme «révolutionnaire» russe
    Le jour de la Victoire un robot-militaire Uran-9 sera présenté sur la Place rouge
    Tags:
    Uran-6, Uran-9, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik