Défense
URL courte
7603
S'abonner

Des chars d'assaut T-62M ont été utilisés par les troupes gouvernementales syriennes lors des combats contre les terroristes dans l'ancien camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans la banlieue sud de Damas, écrit le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

La récente opération antiterroriste dans la ville syrienne de Yarmouk a été marquée par l'apparition de chars d'assaut T-62M qui avaient auparavant prouvé leur efficacité dans la lutte contre les djihadistes dans les zones désertiques du pays.

À en croire des Tweets publiés par un utilisateur au pseudonyme de Jason Jones, des T-62M ont activement participé aux combats urbains à Yarmouk avec des T-72 de différentes modifications, des T-90A ainsi que des T-55 et des véhicules blindés BMP-2.

​Lors de la conception du T-62M, les ingénieurs ont pris en compte l'expérience des premières années de la guerre en Afghanistan et d'autres conflits militaires. À la différence des chars de la première génération d'après-guerre et des premières versions du T-72, le T-62M dispose d'un système d'ajustage amélioré qui comprend un télémètre laser et un calculateur balistique.

​Grâce au blindage multicouche de sa coque et de sa tour, le char peut résister aux roquettes anti-char guidées, y compris le TOW-2 américain, dont l'impact dans la plupart des cas ne provoque ni explosions et ni incendies.

Selon des experts militaires, pendant les combats urbains, les T-62M feront une fois encore la démonstration de plus toutes ses qualités remarquables.

Lire aussi:

Plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
char, T-62, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook