Défense
URL courte
381258
S'abonner

Le chef de l’armée de l’air israélienne Amikam Norka a déclaré mardi qu’Israël était le premier pays à avoir utilisé au combat le chasseur furtif multirôle américain F-35.

Dans un discours adressé aux chefs de 20 armées de l'air étrangères réunis en Israël, le chef des forces aérospatiales de l'armée israélienne, le général Amikam Norkin, a révélé que son pays avait été le premier à tester au combat l'avion furtif américain F-35.

«Nous faisons voler le F-35 dans tout le Proche-Orient et nous avons déjà attaqué deux fois sur deux fronts différents», a-t-il déclaré.

Le responsable israélien a également montré une photographie d'un F-35 israélien survolant Beyrouth, selon Reuters.

Le F-35 Lifhtning II est une famille d'avions multirôles de cinquième génération développée par Lockheed Martin. L'avion se décline en trois versions: un chasseur optimisé pour l'attaque au sol, un chasseur à décollage et atterrissage verticaux, et un chasseur embarqué. Le F-35 a réalisé son premier vol en 2000 et a été mis en exploitation dans l'armée américaine en 2012.

L'État hébreu a été le premier pays, hors États-Unis, à acquérir cet appareil. Il a reçu ses deux premiers exemplaires, sur une commande totale de 50 avions, en décembre 2016. Selon les médias israéliens, au moins neuf chasseurs ont aujourd'hui été livrés.

 

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Défaut de paiement, un «désastre à grande échelle» à venir aux États-Unis
Tags:
F-35 Lightning II, Proche-Orient, États-Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook