Défense
URL courte
19521
S'abonner

Annoncer son intention d’acheter à la Russie des chasseurs de cinquième génération Su-57 est un avertissement pour les États-Unis, qui ont menacé de bloquer la vente à Ankara de ses F-35, selon un expert russe.

La Russie pourrait vendre à la Turquie la version export du chasseur de cinquième génération Su-57 dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique avec ce pays, mais le déclarer aujourd'hui serait uniquement un signal politique d'Ankara à Washington, a déclaré dimanche à Sputnik un expert russe du marché des armes, Igor Korotchenko.

Le journal turc Yeni Safak a précédemment cité des sources affirmant que la Turquie pourrait acheter des chasseurs russes de cinquième génération Su-57 au lieu des F-35 américains si les États-Unis bloquent leur livraison en raison de l'acquisition par Ankara de systèmes de missiles russes S-400.

«Ankara n'a pas l'intention de renoncer à son droit aux avions qu'il doit recevoir au mois de juin», lit-ton dans l'article.

Cependant, selon une source de Sputnik au sein de la Défense turque, il ne s'agit pas de la position officielle d'Ankara. Ces informations sont fondées sur des avis d'experts.

En décembre 2017, la Turquie et la Russie ont signé un accord de crédit sur les S-400 qui devraient être exploité par le personnel turc. Ce document a provoqué des tensions entre la Turquie et les États-Unis, qui estimaient que cet armement russe était incompatible avec les standards de l'Otan. Cette décision pourrait remettre en question la livraison à la Turquie de F-35 américains, selon le sous-secrétaire d'État Wess Mitchell. La diplomatie turque a en réponse menacé de prendre des mesures de rétorsion si cette livraison était bloquée.

La Turquie enverrait un signal aux USA en étudiant l’achat de Su-57 russes au lieu des F-35 US
© Sputnik .

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
Su-57 (T-50, PAK-FA), F-35 Lightning II, S-400, Igor Korotchenko, Turquie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik