Défense
URL courte
182186
S'abonner

La maestria des snipers russes et un équipement spécial leur ont permis de stopper net une attaque d’extrémistes en Syrie en 2016, protégeant ainsi des conseillers militaires, a confié un tireur au journal officiel de la Défense russe.

Un aspirant a raconté les détails d'un combat nocturne de 2016 à Tadmor, en Syrie, contre l'équipage d'un char d'extrémistes avec l'utilisation d'une lunette thermique à visée nocturne à une distance de plus de 350 mètres le journal officiel du ministère russe de la Défense Krasnaïa zvezda.

«Par seulement deux coups de feu avec mon fusil, j'ai d'abord touché le commandant du char qui a eu l'imprudence de s'aventurer hors de la tourelle en scrutant l'obscurité, puis le mécanicien conducteur, qui s'est lui aussi aventuré en dehors de son sas», lit-on dans le journal.

Cette réussite a permis aux snipers de nettoyer les voies d'accès au silo visé, car l'infanterie ennemie s'est retrouvée sans protection.

Trois snipers russes ont ainsi stoppé net l'attaque d'une quarantaine de radicaux par un tir bien organisé, quasiment insonore grâce aux silencieux. Ils ont ainsi protégé plusieurs conseillers militaires russes, artilleurs, tankistes et pointeurs tireurs, selon l'article.

En ce qui concerne la préparation et le moral des extrémistes, le sniper russe a noté: «Il s'agit d'un adversaire sérieux et fort […]. Ils ont été très bien formés par d'anciens officiers de l'armée irakienne et d'autres pays étrangers. Il est très difficile, croyez-moi, de l'emporter sur ce genre d'adversaire sur le champ de bataille».

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
L’éolien fait souffler un vent mauvais sur la souveraineté française
Tags:
tireurs d'élite, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook