Défense
URL courte
21324
S'abonner

Des chercheurs américains ont mis au point un mécanisme susceptible d'aider les soldats à porter et tenir des armes lourdes, allant d'un fusil de 3 kilos à une mitrailleuse de 12.

Un laboratoire américain a conçu un système pour faciliter le transport et l'utilisation d'armes relativement lourdes.

Selon l'un des chercheurs, Dan Baechle, ce «troisième bras» ne nécessite pas de piles, pèse très peu et répartit la charge de l'arme de manière uniforme.

Le mécanisme est réalisé en fibre de carbone et pèse environ 1,4 kilo. L'une des extrémités du «bras» est fixée à la ceinture du militaire et l'autre directement au fusil ou à la mitrailleuse. Si nécessaire, l'homme peut avoir les mains entièrement libres. Les spécialistes ont précisé que le système était en train d'être testé.

Selon l'édition en ligne N+1, les experts travaillent à la conception d'un tel mécanisme depuis plusieurs années. En 2017, ils ont organisé une étude pilote du concept du «troisième bras» avec une fixation pour les mitraillettes de 3,4 kilos. Les essais ont été un succès et les militaires ont apprécié le système permettant de réduire la fatigue de leurs bras. Les ingénieurs ont alors adapté leur mécanisme aux mitrailleuses pesant de 10 à 12,5 kilos.

Lire aussi:

Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Quel est le secret de ces trois départements où aucune mort du Covid-19 n’a été recensée?
Un astéroïde qui sera visible aux jumelles fonce vers la Terre
Tags:
fusil, mitrailleuse, militaires américains, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook