Ecoutez Radio Sputnik
    Un hélicoptère US Black Hawk (image d'illustration)

    Pentagone: les hélicoptères US Black Hawk inférieurs aux Mi-17 russes

    © AFP 2019 Massoud HOSSAINI
    Défense
    URL courte
    7152
    S'abonner

    Les Black Hawk américains ne sont pas capables de voler à de grandes altitudes, selon l'inspecteur général du ministère américain de la Défense Glenn Fine.

    Les hélicoptères américains UH-60 Black Hawk livrés actuellement en Afghanistan ont certaines caractéristiques techniques inférieures à celles des Mi-17 russes qu'ils sont appelés à remplacer, a reconnu l'inspecteur général du Pentagone Glenn Fine dans son rapport.

    «Le passage des Mi-17 aux UH-60 crée un certain nombre de problèmes qu'il est impossible de résoudre pour le moment», a indiqué le responsable dans son rapport dont le site The War Zone a obtenu une copie.

    Un Black Hawk (archives)
    © AP Photo / Chiang Ying-ying

    Selon l'inspecteur général, les UH-60 ne peuvent porter qu'une charge utile deux fois moins lourde que celle des Mi-17.

    «On est obligé de recourir à deux UH-60 là où un seul Mi-17 suffit», a déploré le responsable, ajoutant qu'en outre, à la différence des hélicoptères russes, les appareils américains sont incapables de voler à de grandes altitudes ce qui leur rend inaccessibles les régions éloignées de l'Afghanistan.

    «Au fur et à mesure que les Mi-17 seront remplacés par les UH-60, ces problèmes ne feront que s'aggraver», a souligné l'inspecteur général.

    En décembre 2017, l'armée de l'air afghane comptait 47 hélicoptères Mi-17, dont 24 n'étaient pas exploités à cause de l'absence de pièces de rechange, indique le site. 8 hélicoptères UH-60 dotaient l'armée afghane à la même époque. Selon le Pentagone, 52 Black Hawk doivent être livrés en Afghanistan d'ici fin 2019. Chaque appareil livré coutera la bagatelle de près de 8 millions de dollars.

    La décision de remplacer les Mi-17 par les hélicoptères américains a été prise par le Pentagone, notamment à cause de la pression du Congrès américain qui insistait sur le refus d'acheter des appareils russes pour l'Afghanistan.

    Au total, les États-Unis veulent livrer en Afghanistan 159 hélicoptères UH-60 Black Hawk.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    HH-60 Black Hawk, Mi-17, Pentagone, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik