Défense
URL courte
18695
S'abonner

Le plus grand constructeur naval chinois, CSIC, a publié mercredi une photo de ce qui serait le premier porte-avions du pays équipé d’un système de lancement par catapulte électromagnétique, écrit The Global Times. Les experts militaires estiment que Pékin comptera trois porte-avions dans un avenir proche.

La China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC), la plus grande société de construction navale du pays, a publié une photo qui montre un porte-avions inconnu au centre, flanqué des deux côtés par le Liaoning et le Type 001A, le premier porte-avions construit entièrement par la Chine, annonce The Global Times. Le cliché a été dévoilé à l'occasion d'une réunion à l'Institut de recherche n°701 de la CSIC, selon le compte WeChat de la société.

Des chasseurs chinois J-15 et un nouveau type d'avion d'alerte avancée à voilure fixe se trouvaient sur le pont de ce navire inconnu.

La photo est apparue sur fond de spéculations sur la construction d'un troisième porte-avions chinois à Shanghai.

Le cliché montre deux porte-avions avec des rampes de lancement en tremplin, mais le porte-avions inconnu est doté d'une rampe plate, ce qui rend possible un système de lancement par catapulte électromagnétique, a expliqué mercredi au Global Times l'expert militaire Song Zongping.

Selon lui, le nouveau porte-avions aura un déplacement supérieur à 8 tonnes. Un troisième porte-avions renforcerait considérablement les capacités de la marine chinoise.

Le Type 001A est le premier porte-avions de construction chinoise et le deuxième porte-avions de la marine chinoise après le Liaoning, l'ex-croiseur soviétique Variag dont la construction n'avait pas été achevée et qui a été acheté à l'Ukraine.

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Tags:
porte-avions, Type 001A (porte-avions chinois), Liaoning (porte-avions), China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC), Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook