Ecoutez Radio Sputnik
    Un bombardier à long rayon d'action Tu-22M3

    Le bombardier russe «tueur de porte-avions» devrait bientôt s’équiper de missiles Kinjal

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    Défense
    URL courte
    3380

    Déjà connu comme un «tueur de porte-avions», la réputation du bombardier russe Tu-22M3 devrait encore se renforcer après sa modernisation prochaine. Selon une source au sein de l'industrie de Défense, l’avion sera doté de missiles Kinjal, ce qui permettra d'augmenter sa capacité à toucher des cibles protégées par des systèmes de Défense aérienne.

    Le bombardier à longue portée Tu-22M3 sera doté de missiles hypersoniques dernier cri Kinjal, a indiqué à Sputnik une source au sein de l'industrie de Défense russe.

    «Le Tu-22M3, qui testera les Kinjal, sera en mesure de transporter jusqu'à quatre de ces missiles», a indiqué la source.

    Actuellement, les Kinjal peuvent être installés sur les chasseurs MiG-31BM, qui présente l'inconvénient d'une portée plus courte par rapport aux transporteurs de missiles stratégiques.

    Selon le colonel Viktor Mourakhovski, expert militaire russe, une fois équipé de Kinjal le Tu-22M3 sera capable de combattre efficacement les groupes aériens d'un ennemi potentiel. En outre, l'installation de quatre missiles Kinjal permettra au bombardier d'augmenter significativement sa probabilité de toucher des cibles importantes protégées par des systèmes de défense aérienne modernes.

    Vladimir Poutine a présenté le système aérien de précision Kinjal et d'autres armes russes sophistiquées le 1er mars dernier, dans son message annuel au parlement. Selon le Président russe, ce missile hypersonique capable d'atteindre la vitesse de Mach 10 (soit dix fois la vitesse du son) peut déjouer tous les systèmes de défense anti-aérienne et anti-missile actuels, pouvant transporter des ogives nucléaires ou conventionnelles sur une distance de plus de 2.000 km.

    Des bombardiers lance-missiles Tu-22M3 lors d'un raid en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    En décembre dernier, le système Kinjal est entré en service opérationnel dans la région militaire russe du Sud, d'après M. Poutine. Le vice-ministre russe de la Défense, Youri Borissov, a lui annoncé que les missiles aérobalistiques Kinjal pouvaient frapper des porte-avions, des destroyers et des croiseurs ennemis.

    Le Tu-22M3 (code Otan: Backfire) a été fourni à l'armée soviétique en 1989. L'avion peut transporter 24 tonnes de munitions et effectuer des missions à plusieurs milliers de kilomètres de son aérodrome à une vitesse de 2.300 km/h. En trente ans, les Tu-22M3 ont été modernisés à plusieurs reprises. Ces derniers temps, ils ont participé à l'opération russe en Syrie où ils ont détruit de nombreux sites terroristes. Mais leur mission principale est de détruire les navires de guerre, ce qui leur a valu le surnom de «tueurs de porte-avions». La Russie envisage de moderniser tous les avions de ce type actuellement en service.

    Lire aussi:

    Le missile hypersonique russe Kinjal poursuit-il ses tests avec succès?
    Cette arme russe redoutable «n'a pas d'équivalent en dehors de la Russie»
    Les USA impuissants devant les missiles hypersoniques russes Kinjal?
    Tags:
    missiles hypersoniques, MiG-31BM, Tu-22M3M, Kinjal (missile air-air hypersonique), Viktor Mourakhovski
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik