Ecoutez Radio Sputnik
    nucléaire

    Le département d'État américain dénombre les ogives nucléaires de la Russie et des USA

    © AP Photo / Juan Carlos Llorca
    Défense
    URL courte
    3015
    S'abonner

    Le nombre d'ogives nucléaires se trouvant à la disposition de la Russie et des États-Unis confirme le fait que ces deux puissances nucléaires respectent le Traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs, selon la diplomatie américaine.

    La Russie et les États-Unis ont réduit leurs arsenaux nucléaires en application du Traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs (SORT). C'est ce qu'il ressort des données ad hoc publiées par le département d'État américain.

    Selon ce dernier, la Russie dispose de 527 porteurs d'armes nucléaires déployés de façon opérationnelle. Il s'agit de missiles balistiques intercontinentaux, de bombardiers lourds et de missiles balistiques à bord de sous-marins. En outre, la Russie possède 1.444 ogives nucléaires.

    Les États-Unis disposent de 652 porteurs et de 1.350 ogives.

    Les données datent du 5 février 2018.

    Le Traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs a été signé le 8 avril 2010. Selon ce Traité, à l'horizon de février 2018, le nombre d'ogives et de leurs porteurs à la disposition de chaque partie ne devait pas dépasser respectivement 1.550 et de 700. La Russie et les Etats-Unis se sont également engagés à échanger tous les deux ans des informations sur le nombre de leurs ogives.

    Tags:
    ogives nucléaires, Département d'Etat des Etats-Unis, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik