Ecoutez Radio Sputnik
    The future USS Michael Monsoor docks in Portland, Maine, following offshore sea trials, Wednesday, Jan. 17, 2018. The Bath Iron Works-built ship is the second in the Zumwalt class of stealth destroyers.

    Un destroyer US dernier cri tombe en panne avant de rejoindre la Marine US

    © AP Photo / Robert F. Bukaty
    Défense
    URL courte
    17312

    Le destroyer américain Michael Monsoor, deuxième destroyer de la classe Zumwalt dernier cri, coûtant 4,4 milliards de dollars, a connu un problème de moteur pendant ses essais et a été forcé de retourner à son chantier naval situé dans l’État du Maine.

    L'US Navy a eu sa part de problèmes au cours du développement de l'USS Zumwalt, le destroyer furtif qui a donné son nom à nouvelle classe de navires. À présent, c'est le deuxième navire de classe Zumwalt, le destroyer Michael Monsoor, qui a dû retourner à son chantier naval dans le Maine en raison de problèmes de moteur, écrit le Popular Mechanic.

    «Malheureusement, à la suite de ses essais, nous avons trouvé un problème avec l'un des moteurs à turbine qui entraîne l'un des principaux générateurs, nous devons le changer», a expliqué William Galinis, contre-amiral dans la marine américaine.

    Comme le souligne M.Galinis, le moteur doit être changé avant que le destroyer ne quitte le chantier pour se diriger vers San Diego afin de commencer les tests de ses systèmes de combat prévus pour l'automne 2019.

    Le destroyer «invisible» hautement technologique, lancé à l'automne 2016, a déjà subi plusieurs pannes. Tout a commencé par une voie d'eau dans le groupe-moteur; un mois plus tard, le bâtiment a été remorqué à la base suite à un problème des échangeurs thermiques.

    En outre, l'exploitation des navires de classe Zumwalt s'est avérée trop onéreuse même pour l'armée américaine. Un seul tir du canon unique dont est doté le navire coûte au budget 800.000 dollars tandis que le prix du destroyer proprement dit est de 4,4 milliards. Les États-Unis, qui envisageaient auparavant la construction de 28 destroyers de cette classe, ont décidé de réduire leur nombre à trois seulement.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Tags:
    navires, moteur, panne, destroyer, USS Michael Monsoor, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik