Défense
URL courte
7511
S'abonner

La récente publication de la revue The National Interest au sujet d’une «arme secrète» du char russe T-14 Armata n’est pas passée inaperçue pour son concepteur. Qui plus est, une réponse et même une explication ont suivi.

Le russe Uralvagonzavod, développeur du char T-14 Armata, a commenté les publications parues dans la presse occidentale au sujet de cette machine de guerre qui n’a pas de pareils. L’entreprise a souligné que la publication de The National Interest ferait partie d’une campagne visant à inciter les autorités à financer le développement d’analogue de ce char et à justifier ces dépenses.

«En Occident, la question de la nécessité d’un char de nouvelle génération est très débattue. […] Les nouveaux développements demandent de l’argent et pour le recevoir le lobby de l’armement des pays occidentaux effraie ceux qui débloquent ces fonds. L’Armata est parfait dans ce but», a indiqué le service de presse de l’entreprise.

Rappelons que la revue The National Interest avait écrit que le char T-14 Armata, dont la conception a été truffée d'innovations par les constructeurs qui ont travaillé à le mettre au point et affiner ses systèmes embarqués, en comprend une qui le rend pratiquement invulnérable aux armes anti-char.

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
lobby, armements, T-14 Armata, The National Interest, Occident, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook