Défense
URL courte
3602
S'abonner

La Syrie se serait dotée d’un missile de précision guidé par satellite. Une image d’un système mobile qui serait destiné à lancer cette nouvelle arme a été publiée sur Twitter.

Un nouveau missile de précision syrien doté d’un système de guidage par satellite figurerait sur une image diffusée sur Twitter.

​Sur la photo, on voit une rampe de lancement mobile et un missile.

L’expert de la crise en Syrie, Iouri Liamine, a déclaré au journal Rossiïskaïa Gazeta qu’il s’agirait d’une version modernisée des lance-roquettes multiples (LRM) syriens Khaibar-1.

«Les systèmes de lancement de ces LRM sont montés sur un châssis de camion. Ils ont été dévoilés lors des exercices de l’armée syrienne durant l’été 2012. Ces LRM ont une portée d’environ 100 km et sont destinés aux opérations contre Israël. Selon certaines hypothèses, ils auraient été conçus sur la base de roquettes chinoises WS-1 et WS-1B. Ces armes ont le même calibre de 302 mm, elles se ressemblent beaucoup et ont les mêmes empennages stabilisateurs non escamotables», a expliqué l’expert.

Avant la guerre, la Syrie a mis au point plusieurs missiles en coopération avec l’Iran et la Corée du Nord. Elle a notamment réussi à organiser l’assemblage des missiles modernisés de type Scud et Totchka avec le concours de Pyongyang, d’après M.Liamine.

«L’Iran a aidé la Syrie à lancer la production du missile tactique Maysalun, une réplique du missile iranien Zelzal-1. Damas fabrique en outre le missile Tishreen à ergols solides conçu sur la base du Fateh-110. Sa rampe de lancement est montée sur un châssis de camion à quatre essieux», a ajouté l’expert.

Lire aussi:

Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
«La pire expression du racisme»: la mort sous les insultes d’une femme autochtone à l’hôpital ébranle le Canada
Tags:
missile, lance-roquettes multiples, Khaibar-1, Iouri Liamine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook