Défense
URL courte
3114717
S'abonner

Après avoir parcouru plus de 6.000 milles nautiques depuis leur port d’attache situé dans la baie de Kola, des navires de combat russes sont passés par le détroit de Gibraltar pour rejoindre la Méditerranée.

Un groupe naval de la Flotte du Nord a traversé le détroit de Gibraltar afin d'entrer en Méditerranée, a annoncé le porte-parole de la Flotte, Vadim Serga.

Le croiseur lance-missiles Maréchal Oustinov et le grand navire anti-sous-marins Severomorsk font partie du groupe.

Les bâtiments sont partis pour cette mission à longue distance le 5 juillet. Depuis cette date, ils ont parcouru plus de 6.000 de milles nautiques. L'équipage, qui poursuit son entraînement, a testé dans l'Atlantique les systèmes anti-missiles du Maréchal Oustinov tandis que le Severomorsk a effectué des manœuvres anti-sous-marins impliquant notamment un hélicoptère Ka-27.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Tags:
navires, Maréchal Oustinov (croiseur lance-missiles), Severomorsk (grand bâtiment anti-sous-marin), Flotte russe du Nord, Gibraltar, Severomorsk, Méditerranée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook