Défense
URL courte
11474
S'abonner

Le nouveau missile destiné à équiper le système antiaérien russe Pantsir sera supérieur à ceux qui l'arment actuellement, mais ses caractéristiques sont toutefois encore tenues secrètes.

Très bientôt, la Russie testera un missile modernisé destiné à équiper le système antiaérien Pantsir-C1M, a déclaré aux journalistes le PDG de la holding russe de produits industriels de haute technologie Rostec, Sergueï Tchemezov.

Selon lui, les paramètres du nouveau missile seront supérieurs à ceux de son prédécesseur.

«On ne peut pas dévoiler ses caractéristiques, je peux seulement dire que plusieurs paramètres du nouveau missile seront supérieurs à ceux de son prédécesseur», a indiqué le PDG.

Les tests devraient se dérouler d'ici la fin de l'année.

Doté de radars de détection et de suivi des cibles, le système Pantsir-S (code Otan: SA-22 Greyhound) peut atteindre une vitesse de 100 km/h et mener un tir de précision en mouvement. Il est armé de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d'une portée de 20 km.

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
missiles à courte portée, Pantsir-S, Rostec, Sergueï Tchemezov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook