Défense
URL courte
9472
S'abonner

La Russie continue de perfectionner les équipements destinés à protéger et faciliter la vie à tous ceux qui sont sous les drapeaux, mettant notamment au point un équipement spécial pour les soldats de l'armée de terre.

La Russie a testé avec succès un prototype d'un exosquelette actif doté d'un moteur électrique et d'une batterie permettant de tirer à la mitrailleuse d'une seule main, a annoncé le concepteur en chef de l'Institut central de recherche de construction mécanique de précision Oleg Faoustov.

Selon ce dernier, le modèle permet d'augmenter les possibilités physiques du militaire et de tirer avec beaucoup plus de précision.
Grâce à l'exosquelette, un soldat pourra s'acquitter de ses missions avec plus d'efficacité, portant un plus grand nombre d'équipement et se déplaçant plus rapidement.

Pour le moment, c'est l'absence de batterie suffisamment puissante qui pose encore problème, mais sa mise au point est menée par les spécialistes.

D'ici 2025, l'exosquelette actif Ratnik-3 en titane devrait équiper les militaires de l'armée russe.

Selon des experts, Ratnik, l'équipement du soldat du futur comprend, notamment, un casque blindé muni d'instruments de communication et de traitement de données, un sac à dos pour porter de l'eau et des munitions et une base mobile pour brancher l'équipement électronique.
De plus, le soldat du futur sera doté d'un fusil d'assaut équipé d'un lance-grenade et d'un appareil de pointage. Le soldat obtiendra également des bottes dotées d'un système de camouflage et d'un traceur GPS.

La composition «Permyatchka» protège 80% du corps du feu et des éclats tandis que le gilet est capable de résister aux coups de fusil de précision.

Lire aussi:

Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
exosquelette, mitrailleuse, Ratnik, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook