Défense
URL courte
4307
S'abonner

Les attaques de drones lancés par les terroristes depuis Idlib mettent en danger les positions temporaires russes en Syrie, a déclaré le porte-parole du Kremlin. Au cours du mois d'août, les militaires russes ont abattu des dizaines de drones en Syrie.

Les drones envoyés par les terroristes depuis Idlib menacent les postes de déploiement temporaire russes en Syrie, a déclaré mardi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

«Vous savez que c'est depuis cette région [Idlib, ndlr] que sont envoyés des drones qui représentent un danger pour nos bases de déploiement temporaire», a-t-il dit aux journalistes.

D'après le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le 3 septembre une attaque de drones contre les troupes gouvernementales syriennes présentes à Lattaquié a fait trois morts et neuf blessés parmi les militaires.

Le gouvernorat d'Idlib reste toujours entre les mains des terroristes qui en profitent pour attaquer les militaires russes et syriens.

Au moins 45 drones lancés depuis Idlib pour attaquer la base aérienne de Hmeimim ont été abattus par les militaires russes au cours du mois d'août, avait précédemment annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

Lire aussi:

Le trou dans la couche d’ozone est désormais plus grand que l’Antarctique
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Avec Zemmour probable candidat, la Présidentielle 2022, à droite toute?
Tags:
Russie, Syrie, Idlib, Dmitri Peskov, drone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook