Ecoutez Radio Sputnik
    Mistral

    La Russie pourrait envisager l’exportation de ses Mistral hybrides

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    Défense
    URL courte
    21612

    Le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Manturov est revenu sur ses propos concernant la construction de porte-hélicoptères Made in Russia, confirmant que la Russie était en mesure de réaliser par ses propres moyens un projet de ce type et évoquant les possibilités de proposer de type de bâtiment à l’exportation.

    Les chantiers navals russes sont en mesure de construire des porte-hélicoptères entièrement conçus et réalisés en Russie, a déclaré Denis Manturov, ministre russe de l'Industrie et du Commerce. Qui plus est, affirme-t-il, le pays pourrait les exporter, «s'il y a une demande».

    Dans une interview à Sputnik, le responsable est revenu sur ses propos tenu au mois d'août. Citant le ministre, plusieurs médias russes avaient affirmé que le pays avait abandonné son projet de construction locale de porte-hélicoptères. Une semaine plus tard, c'est Alexeï Rakhmanov, patron de la Compagnie navale unifiée, qui avait apporté des précisions. Il avait expliqué que la Marine nationale envisageait la construction d'un navire hybride, censé remplir les fonctions de porte-hélicoptères, mais aussi celles de de bateau de débarquement.

    Interrogé sur ce projet, Denis Mantourov a confirmé ces intentions, invoquant les «difficultés de la terminologie».

    «Je propose de ne prendre personne au mot. La terminologie est très multiple et difficile au sein de l'armée ainsi que chez les fabricants qui s'adaptent toujours aux exigences des clients. De fait, il vaudrait mieux demander des précisions auprès de l'auteur principal de la commande», a indiqué Denis Mantourov.

    Selon le ministre adjoint russe de la Défense, Iouri Borissov, la construction de porte-hélicoptères, équivalents des bâtiments amphibies d'assaut de la classe Mistral, est prévue par le nouveau programme d'armement d'État russe pour la période 2018-2025. Le premier navire devrait être prêt en 2022, affirmait-il en mai 2017.

    Lire aussi:

    La Russie renonce à son propre projet de porte-hélicoptères? Le sujet est loin d’être clos
    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Les Mistral, «des porte-hélicoptères en mini-bikini» inutiles en Arctique
    Tags:
    chantiers navals, porte-hélicoptères, défense, Denis Mantourov, Iouri Borissov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik