Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    Livraisons de S-400 russes à l’Inde: qui assumera les possibles sanctions US?

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Défense
    URL courte
    3192

    Les États-Unis subiront eux-mêmes les conséquences d’une possible adoption de sanctions contre l’Inde, a déclaré un expert de la fondation de recherches Observer. Plus tôt, un responsable américain avait mis New Delhi en garde contre l’achat de S-400 russes.

    Une possible introduction de sanctions américaines contre l'Inde, liées à l'intention de New Delhi d'acheter des systèmes russes S-400, nuirait aux deux parties, estime Nandan Unnikrishnan, expert supérieur de la fondation de recherches Observer, interrogé par Sputnik. Il a également souligné que la politique des sanctions s'était déjà montrée inefficace.

    «Il s'agit d'un déroulement des évènements très défavorable, d'autant plus qu'à chaque fois les sanctions démontrent leur inefficacité», a-t-il précisé.

    Selon lui, le risque de l'adoption de telles mesures par les États-Unis est réel. Néanmoins, il a rappelé que malgré les avertissements de Washington, l'Inde avait confirmé son intention d'acheter les systèmes russes.

    «C'est vrai qu'il y a toujours une telle possibilité et le chef du Pentagone James Mattis y a récemment attiré l'attention dans ses déclarations. Dans le même temps, l'Inde a à plusieurs reprises confirmé qu'elle n'entendait pas renoncer à l'accord sur les systèmes antiaériens russes», a-t-il ajouté.

    Le 5 septembre, James Mattis a déclaré que la question des S-400 russes serait évoquée lors d'une rencontre au format «2+2» entre les ministres de la Défense et ceux des Affaires étrangères des deux pays qui s'est déroulé jeudi à New Delhi.

    Auparavant, le secrétaire adjoint américain à la Défense pour les affaires sécuritaires en Asie-Pacifique, Randall Schriver, avait estimé qu'il ne pouvait pas garantir à l'Inde qu'elle serait exemptée de la loi CAATSA (loi sur la lutte contre les adversaires de l'Amérique par les sanctions).

    L'accord pour l'acquisition de systèmes antiaériens russes S-400 a été conclu entre Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi en octobre 2016. L'été suivant, les USA ont adopté la loi sur la lutte contre les adversaires de l'Amérique par les sanctions (CAATSA), qui menace notamment de sanctions secondaires les pays achetant des armements russes.

    Lire aussi:

    Les USA menacent l’Inde de sanctions pour un éventuel achat des systèmes russes S-400
    Achat de S-400: le Pentagone s’attend à ce que l’Inde soulève elle-même cette question
    Achat de S-400: l’Inde veut passer un message aux USA
    Tags:
    sanctions, S-400, Narendra Modi, Vladimir Poutine, James Mattis, États-Unis, Russie, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik