Ecoutez Radio Sputnik
    militaires russes

    Mort silencieuse venue du ciel: des médias américains évaluent le nouveau mortier russe

    © Sputnik . Vitaly Ankov
    Défense
    URL courte
    7663

    Le mortier russe 2B25 «Gall», qui a désormais rejoint les rangs des forces spéciales russes, est capable de détruire des cibles ennemies en silence. Et même si les cibles ne sont pas détruites, la panique et le chaos sont garantis chez l’adversaire, écrit le portail américain The Drive.

    Le mortier ultramoderne russe 2B25 «Gall» a attiré l'attention du média américain The Drive.

    «Le personnel d'une base d'opération avancée patrouille son périmètre à la tombée de la nuit lorsqu'ils entendent un bruit sourd au loin. Peu de temps après, de petits obus commencent à pleuvoir sur eux, sans aucune indication quant à leur provenance. Ils viennent tout juste de recevoir sur la tête un mortier 2B25 "silencieux" de 82 millimètres», écrit l'auteur de l'article.

    Ce mode silencieux du mortier est assuré par un piston spécial, l'arme ne provoque ainsi ni fumée ni onde explosive.

    Néanmoins, comme le précise le média, ce mortier aurait également un défaut, qui consiste en un rayon d'action limité. D'après ses caractéristiques techniques, le 2B25 ne peut détruire des cibles que jusqu'à 1.200 mètres de distance.

    Comme le précise The Drive, la vitesse de tir classique comprend 15 tirs par minute mais il peut également tirer jusqu'à 30 fois par minute pendant une courte période si nécessaire.

    D'après l'auteur, sous cette pluie de tirs, l'adversaire ne pourra que supposer où se trouve la source des tirs.

    Finalement, selon le média, même si cette pluie de tirs n'endommage pas fortement l'adversaire, cela sèmera toutefois la panique et le chaos dans ses rangs.

    Lire aussi:

    Des tirs de mortiers des terroristes font des morts dans l’est de Damas
    Damas de nouveau visé par des tirs, un obus touche la mission russe
    Ce secret de Staline qui a sauvé des milliers de vies en URSS
    Tags:
    tir au mortier, mortier, médias, défense, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik