Ecoutez Radio Sputnik
    Les Tu-95MS

    Vostok 2018: des bombardiers stratégiques Tu-95MS tirent leurs missiles de croisière

    © Sputnik . Anton Denissov
    Défense
    URL courte
    15902

    Dans le cadre des exercices militaires Vostok 2018, des bombardiers stratégiques russes Tu-95MS ont effectué des tirs de missiles contre des cibles terrestres depuis une altitude de 5.000 mètres.

    Des bombardiers stratégiques russes Tu-95MS ont effectué ce mercredi des tirs de missiles air-sol à une altitude de 5.000 mètres, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les manœuvres se sont déroulées dans le cadre des vastes exercices militaires Vostok-2018. Toutes les cibles, situées sur le territoire du terrain militaire Telemba dans la république russe de Bouriatie, ont été détruites.

    Les appareils ont décollé depuis l'un des aérodromes militaires de l'Extrême orient, distant de 2.000 mètres du terrain bombardé. Une fois dans le ciel, les Tu-95MS ont été couverts par des chasseurs Su-35S. Les tirs ont été effectués à 5.000 mètres d'altitude.

    «L'équipage a testé le ravitaillement en vol avec des avions ravitailleurs Il-78. À l'issue de la mission, les équipages de l'aviation longue portée ont regagné leur aérodrome de stationnement», a détaillé le ministère.

    Plus vastes manœuvres militaires depuis 40 ans, les manoeuvres Vostok 2018 ont débuté le 11 septembre en Extrême-Orient. Ce déploiement massif auquel participent les armées chinoise et mongole se prolongera jusqu'au 17 septembre, sous la direction du ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Il concernera 300.000 militaires, 36.000 véhicules blindés, 80 bâtiments et plus d'un millier d'avions et de drones.

    Lire aussi:

    Vostok 2018: le décollage impressionnant de deux bombardiers Tu-95MS (vidéo)
    Vostok 2018: tirs de missiles antiaériens d’envergure dans le sud de la Sibérie (vidéo)
    Vladimir Poutine rappelle l’attitude de la Russie face à la guerre
    Tags:
    Tu-95MS, Vostok-2018 (exercices stratégiques), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik