Défense
URL courte
8232
S'abonner

Les frontières russes continuent d'attirer l'attention de l'Otan, qui ne cesse d'envoyer ses avions de reconnaissance pour repérer les positions de l'armée russe.

Un avion de reconnaissance stratégique de la Royal Air Force RC-135W a fait samedi un vol de plusieurs heures près de la Crimée, où vient d'être déployée une division supplémentaire de systèmes de missiles sol-air S-400, annoncent les médias russes, citant les données de systèmes internationaux de surveillance aérienne.

Drone RQ-4 Global Hawk
© AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt

Selon ces derniers, l'avion de reconnaissance britannique immatriculé ZZZ666 qui avait décollé depuis la base aérienne de la Baie de Souda (Crète), a survolé pendant plusieurs heures l'espace aérien près des côtes de la Crimée et de la région de Krasnodar.

Vendredi, deux avions analogues de reconnaissance, l'un américain et l'autre britannique, ont été repérés près de la Crimée.Selon des experts, les avions de reconnaissance radioélectronique de l'Otan sont destinés à repérer les positions précises et le nombre de S-400 déployés en Crimée, ainsi que celles de moyens de lutte radioélectronique.

Jeudi 20 septembre, le service de presse de la Flotte russe de la mer Noire a annoncé la mise en service d'une troisième division de systèmes de missiles sol-air S-400 déployée près de la ville d'Eupatoria.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Tags:
Boeing RC-135W, S-400, Royal Air Force (RAF) britannique, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook