Ecoutez Radio Sputnik
    Le système de protection côtière Bastion

    Le système de défense côtière Bastion testé en Arctique (vidéo)

    © Sputnik . Vitaly Ankov
    Défense
    URL courte
    10981

    Les militaires de la Flotte russe du Nord ont utilisé pour la première fois le système de défense côtière Bastion au cours d’exercices en Arctique, selon le porte-parole de la Flotte.

    Le porte-parole de la Flotte du Nord Vadim Serga a annoncé la première utilisation du système de défense côtière Bastion en Arctique.

    «Aujourd'hui les forces de la Flotte du Nord déployées dans la régions des îles de Nouvelle-Sibérie ont effectué un exercice de défense de la zone arctique et du littoral russe au cours duquel des missiles ont été tirés. L'exercice a donné lieu à la première utilisation en Arctique du système de défense côtière Bastion qui est en dotation dans le groupe tactique stationné sur l'île Kotelny (archipel de Nouvelle-Sibérie)», a-t-il communiqué.

    Dressant le bilan de cet exercice, l'amiral Nikolaï Evmenov, commandant de la Flotte du Nord, a fait état du succès des tirs qui ont été menés sur une cible navale située à une distance de 60 km.

    Vadim Serga a ajouté pour sa part que la cible se trouvait en mer des Laptev et qu'un missile anti-navire supersonique Oniks avait été tiré.

    Le système de missiles de défense côtière Bastion est conçu pour couvrir une zone de protection de 600 km. Il est capable de détruire des navires de surface de tout type et de toute classe, surmontant les moyens de défense électronique et un feu intense. Une unité de feu comprend jusqu'à 36 missiles Oniks. 

    Lire aussi:

    UK: un exercice militaire de Moscou pousse un média à appréhender une IIIe Guerre mondiale
    La Flotte du Nord russe contrôlera la route maritime du nord sous l’eau et dans le ciel
    La Flotte russe du Nord évoque sa présence militaire dans les îles de l'Arctique
    Tags:
    K-300P Bastion-P, P-800 Oniks, Flotte russe du Nord, archipel de Nouvelle-Sibérie, île Kotelny
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik