Défense
URL courte
20930
S'abonner

Des essais d’un intercepteur russe MiG-31 avec une maquette à l’échelle réelle d’un missile antisatellite, baptisé «tueur de satellites», ont eu lieu dans la région de Moscou. Selon des experts, c’est la première fois que l’aéronef MiG-31 est vu avec une maquette de ce missile.

Un MiG-31, intercepteur russe, a testé un «tueur de satellites», un missile antisatellite, dont la maquette grandeur nature a été attachée sous le fuselage lors d'essais qui se sont déroulés dans la ville de Joukovski, selon des médias russes.

Il est d'ailleurs noté qu'on observe l'avion modernisé à Joukovski depuis 2016, mais comme l'estiment des experts, c'est la première fois qu'un MiG-31 est vu avec une maquette du «tueur de satellites».

Des experts supposent que la station de reconnaissance d'objets spatiaux Krona serait utilisée pour guider le missile.

Lire aussi:

Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Moscou: les sanctions jettent un doute sur la pertinence de l’utilisation du dollar
Tags:
antimissiles, missiles-intercepteurs, MiG-31, Joukovski, région de Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook