Défense
URL courte
20930
S'abonner

Des essais d’un intercepteur russe MiG-31 avec une maquette à l’échelle réelle d’un missile antisatellite, baptisé «tueur de satellites», ont eu lieu dans la région de Moscou. Selon des experts, c’est la première fois que l’aéronef MiG-31 est vu avec une maquette de ce missile.

Un MiG-31, intercepteur russe, a testé un «tueur de satellites», un missile antisatellite, dont la maquette grandeur nature a été attachée sous le fuselage lors d'essais qui se sont déroulés dans la ville de Joukovski, selon des médias russes.

Il est d'ailleurs noté qu'on observe l'avion modernisé à Joukovski depuis 2016, mais comme l'estiment des experts, c'est la première fois qu'un MiG-31 est vu avec une maquette du «tueur de satellites».

Des experts supposent que la station de reconnaissance d'objets spatiaux Krona serait utilisée pour guider le missile.

Lire aussi:

Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Tags:
antimissiles, missiles-intercepteurs, MiG-31, Joukovski, région de Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook