Défense
URL courte
16954
S'abonner

La Russie poursuit la modernisation de ses armes, avec la mise au point de la bombe aérienne invisible Drel, unique au monde. Comme l’a annoncé le vice-directeur du groupe russe Techmash, les essais de l’engin sont menés avec succès, conformément aux prévisions.

La nouvelle bombe aérienne Drel (Perceuse, en français), est testée avec succès en Russie.

Comme l'a indiqué Alexandre Kotchkine, vice-directeur du groupe russe Techmash, dans une interview à un média russe, les tests ont lieu conformément aux prévisions et leur déroulement ne montre aucun problème.

La bombe aérienne Drel, d'un poids de 500 kilogrammes, est pratiquement invisible aux radars avec des éléments de recherche de chaleur et elle est immunisée contre les contre-mesures radioélectroniques.

Cette bombe peut être larguée par un bombardier sans pénétrer dans l'espace aérien ennemi, car elle peut glisser d'elle-même sur plus de 30 kilomètres (19 miles).

Elle pourra être utilisée sur tous les types d'avions, des bombardiers stratégiques à longue portée aux avions d'attaque au sol.

En janvier, le directeur général de Techmash, Vladimir Lepine, avait annoncé que la bombe Drel pourrait être livrée à l'armée russe dès 2018, après la fin des essais.

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Tags:
bombe, Drel, Techmash, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook