Défense
URL courte
3421
S'abonner

Lors d’exercices militaires russes en mer Caspienne, les frégates russes Tatarstan et Daghestan ont frappé avec succès un ennemi conventionnel à l’aide de missiles de croisière Kalibr-NK installés à bord.

Les frégates russes Tatarstan et Daghestan se sont entraînées ces derniers jours à frapper des cibles conventionnelles sur l'île Tchétchègne, en mer Caspienne, a annoncé ce samedi le chef du service de presse du district militaire du Sud, Vadim Astafiyev.

Selon lui, les cibles ont été frappées avec succès par deux missiles de croisière Kalibr-NK installés sur les navires de la Marine russe, à une distance de 180 km.

Vadim Astafiyev a également souligné que les exercices impliquaient 7.000 soldats et plus de 2.500 unités militaires, dont 20 avions et plus de 60 hélicoptères.

Les missiles de croisière Kalibr, d'une portée de 2.500 km, ont initialement été développés pour les sous-marins nucléaires du projet 885 Iassen, avant d'être adaptés plus tard aux sous-marins diesel-électriques du projet 636 Varchavianka (classe Kilo selon l'Otan) et aux navires de surface.

La Russie a largement utilisé les Kalibr contre les djihadistes en Syrie, leur première frappe ayant eu lieu le 7 octobre 2015: la frégate 11661K Daghestan et les corvettes Grad Sviyajsk, Veliki Oustioug et Ouglitch ont alors tiré 26 missiles de croisière depuis la mer Caspienne.

Le système de missiles polyvalent Kalibr (code Otan: SS-N-27 et SS-N-30) existe en deux variantes: l'une tirée à partir de navires de surface (Kalibr-NK, ou Club-N selon l'Otan), l'autre de sous-marins (Kalibr-PL, ou Club-S selon l'Otan). Le système utilise plusieurs types d'ogives selon les missions: lutte antinavire ou attaque au sol. Il est faiblement détectable en raison de son faible diamètre et de l'utilisation d'un revêtement absorbant les émissions radar.

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Un chien tombé dans l’eau glacée refuse d'être sauvé par un homme qui plonge pour lui – vidéo
Cet hôpital parisien a dû recruter des gardes du corps pour protéger les soignants des agressions dans la rue - vidéo
Tags:
exercices militaires, frégate, Kalibr, mer Caspienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook