Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau chinois

    Une première photo du nouveau bombardier furtif chinois Hong-20 diffusée

    © CC0 / marselelia
    Défense
    URL courte
    19729
    S'abonner

    La télévision chinoise a annoncé la construction du nouveau bombardier stratégique qui effectuerait bientôt son premier vol. Cet avion furtif serait capable de transporter plus de bombes que les bombardiers chinois Xian H-6K, expliquent les spécialistes militaires.

    La chaîne de télévision China Defense Online a confirmé le nom du nouveau bombardier stratégique furtif chinois et a annoncé que les ingénieurs qui sont en train de le construire ont bien progressé, relate le quotidien britannique The Sun.

    Puis, des images avec la silhouette d'un appareil ayant la forme d'une aile volante, recouverte d'un drap, ont été diffusées. Selon le portail The Driver, d'après ces images il est possible de supposer que le bombardier stratégique de nouvelle génération, appelé H-20, effectuera bientôt son premier vol.

    ​Cette nouvelle génération de bombardiers est capable de transporter plus de bombes que les H-6K. Ils bénéficient aussi de la furtivité et ont la possibilité de frapper des cibles à distance sécurisée.

    Il n'y a que très peu de détails sur le Hong-20 car le développement des équipements et des armements reste hautement confidentiel. Selon les spécialistes du site d'information The Driver, le nouvel avion furtif chinois serait doté de deux ou de quatre moteurs et pourrait emporter presque 20.000 kg de munitions. En même temps, il aurait une autonomie d'environ 5.000 kilomètres. Les constructeurs projettent de munir le Hong-20 d'une version aéroportée du missile de croisière CJ-10K.

    Le bombardier chinois précédent Xian H-6K est une version modernisée de l'avion H-6K (Hong-6) qui est à son tour une copie sous licence de l'appareil soviétique Tupolev Tu-16. Le Xian H6K est doté de turbines D-30KP2 d'une poussée unitaire de 118 kN, de nouvelles prises d'air, d'une cabine modernisée et d'un plus grand dôme radar. Sa charge de combat peut atteindre 12.000 kg. Le bombardier peut emporter six missiles de croisière CJ-10A (copie du missile russe Kh-55).

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    avions militaires, bombardier, avions furtifs, armements, Tupolev Tu-16, Hong-20 (H-20), Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik