Défense
URL courte
XVe réunion annuelle du Club de discussion Valdaï (10)
161122
S'abonner

Les missiles hypersoniques Avangard seront livrés à l'armée russe dans les mois à venir en réponse à la création du bouclier antimissile américain, d’après le chef suprême des armées Vladimir Poutine.

L'armée russe se dotera dans quelques mois des missiles hypersoniques Avangard, a annoncé jeudi Vladimir Poutine lors d'une réunion du club de discussion international Valdaï.

«Nous perfectionnons nos systèmes de frappe en réaction à la construction du système de défense antimissile par les États-Unis. Certains systèmes sont déjà en dotation dans l'armée, d'autres seront livrés dans les mois à venir, notamment le système Avangard», a indiqué M.Poutine.

Intervenant le 1er mars dernier devant l'Assemblée fédérale (les deux chambres du parlement russe), M.Poutine a déclaré que la Russie avait créé un système hypersonique baptisé Avangard capable d'effectuer des vols intercontinentaux dans les couches denses de l'atmosphère à plus de Mach 20.

Lancement du nouveau missile hypersonique russe Avangard
© Sputnik . The Ministry of Defence of the Russian Federation
Avangard (autres dénominations: RS-26, Roubej) est capable de porter des charges conventionnelles ou nucléaires. Selon M.Poutine, l'ogive du système Avangard progresse vers sa cible «comme une boule de feu» dont la température à la surface atteint 1600 à 2000°C. D'après des experts, pour détruire l'ogive Avangard, il est nécessaire de lancer au moins 50 antimissiles SM-3 ce qui rend le système antimissiles américain inutile.

Dossier:
XVe réunion annuelle du Club de discussion Valdaï (10)

Lire aussi:

Poutine explique à quelle condition la Russie emploiera son arme nucléaire
Poutine: Daech a renforcé sa présence dans la partie syrienne contrôlée par les États-Unis
Poutine pointe les responsables du sort du journaliste saoudien
«Les vraies élites c’est nous», affirme Didier Raoult
Tags:
missiles hypersoniques, missiles, Avangard (bloc hypersonique), Club de discussion Valdaï, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook