Défense
URL courte
161058
S'abonner

La Russie poursuit la modernisation de son armement tous azimuts, présentant cette fois une bombe baptisée Drel (Perceuse) du fait de ses capacités.

La bombe planante unifiée russe PBK-500U SPBE-K, baptisée Drel (Perceuse), diffère bien de tous ses analogues existants, a déclaré le PDG du groupe Tekhmash qui fait partie du consortium Rostec, dans une interview accordée à la chaîne de télévision Zvezda.

«Il est vrai que cette bombe suscite un intérêt accru du fait de sa conception originale. Sa première particularité consiste à pouvoir planer avant d'entrer dans la zone de DCA. La bombe est équipée d'éléments guidés qui lui permettent de corriger au maximum sa trajectoire avant de frapper sa cible», a indiqué le responsable.

Selon lui, la bombe a une autre particularité, et il s'agit de sa capacité d'autodestruction.

«Je dois vous dire qu'il y a encore un trait intéressant. Il est possible que la munition rate sa cible. Alors, nous avons prévu un système qui assure l'autodestruction de la bombe au cas où elle raterait son objectif. C'est-à-dire qu'au bout d'un certain temps, la munition explose d'elle-même», a précisé le PDG.

La bombe a été mise au point en 2015 et subit des tests depuis 2016. Le groupe Tekhmash espère que cette nouvelle bombe équipera l'armée russe en 2019.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Tags:
bombe, Drel, Techmash, Rostec
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook