Défense
URL courte
11582
S'abonner

En 2018, Rosoboronexport a fourni des armes et du matériel militaire à plus de 40 pays et a conclu plus de 1.100 contrats pour une somme totale de près de 19 milliards de dollars ce qui dépasse d'un quart les chiffres de l'année précédente, indique un communiqué de l'agence.

À l'occasion de son 18e anniversaire, l'Agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport qui appartient au holding russe Rostec a dressé le bilan de ses activités depuis sa création.

Dollars et roubles
© Sputnik . Alexandr Demyanchuk

«En 18 ans, Rosoboronexport est devenu l'un des leaders mondiaux dans la fourniture d'armes et d'équipements militaires et a atteint des niveaux records. Aujourd'hui, la Russie occupe la deuxième place mondiale en termes de coopération militaro-technique. Le carnet de commandes de Rosoboronexport dépasse les 50 milliards de dollars [plus de 43 milliards d'euros, ndlr.] et le volume total des livraisons a dépassé les 150 milliards de dollars [plus de 130 milliards d'euros, ndlr.]», a déclaré Sergueï Tchemezov, PDG de Rostec, cité par un communiqué publié sur le site de Rosoboronexport.

Les chiffres de l'année en cours sont aussi importants et prouvent que Rosoboronexport continue de renforcer ses positions dans le marché mondial, estime Alexandre Mikheev PDG de Rosoboronexport.

«Il n'y pas longtemps, nous avons signé le contrat le plus important de l'histoire de notre société avec la fourniture à l'Inde de défenses antiaériennes S-400 Triumph. Au total, en 2018, nous avons livré des armements et du matériel militaire à plus de 40 pays du monde. Dans le même temps, plus de 1.100 contrats d'une valeur totale de près de 19 milliards de dollars [plus de 16 milliards d'euros, ndlr.] ont été signés, soit près d'un quart de plus que le chiffre de l'année dernière», a-t-il indiqué.

Selon le communiqué, Rosoboronexport a élargi au cours de l'année le catalogue de sa production et continue à promouvoir activement de nouveaux équipements militaires sur le marché mondial, notamment les défenses aériennes Viking et Tor-E2, les chars légers flottants Sprut-SDM1, les navires des projets Karakurt et Sarsar ainsi que les avions ravitailleurs Il-78MK-90A et les avions de transport militaire Il-76MD-90A (E).

Lire aussi:

Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
L'armée de Haftar annonce avoir détruit un navire turc transportant des armes - vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
Rosoboronexport, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook