Ecoutez Radio Sputnik
    Aéronef sans pilote chinois. Photo d'archive

    «Le drone d'attaque le plus meurtrier» de la Chine filmé en action (vidéo)

    © AFP 2018 GREG BAKER
    Défense
    URL courte
    18673

    Créé en 2015 en réponse au drone américain de surveillance de combat MQ-9 Reaper, l’aéronef sans pilote chinois CH-5 (Rainbow-5) a été filmé en action à l’occasion du 12e Salon aérospatial international Airshow China 2018. Selon le Daily Mail, il s’agit du «drone d'attaque le plus meurtrier» de la Chine.

    Le drone chinois de reconnaissance et de combat CH-5 (Rainbow-5), considéré par le Daily Mail comme «le drone d'attaque le plus meurtrier» de la Chine, a été filmé par le journal People's Daily. La vidéo est consacrée au 12e Salon aérospatiale international Airshow China 2018, qui se tiendra du 6 au 11 novembre à Zhuhai.

    Sur les séquences, l'on voit le CH-5 détruire des cibles en mouvement. En outre, les séquences montrent des vols d'essai effectués sur le plateau tibétain en mai dernier.

    L'aéronef sans pilote CH-5, capable de voler à haute altitude et à très grande autonomie, a été créé par la société chinoise China Academy of Aerospace Aerodynamics (CASC) en 2015.

    Extérieurement, l'appareil ressemble au drone américain de surveillance de combat MQ-9 Reaper. L'envergure des ailes de l'engin est de 21 mètres. Le CH-5, qui est également appelé Rainbow 5, peut aussi transporter des armes.

    La queue de l'aéronef CH-5 est en forme de V avec une ailette verticale inférieure. Le drone est équipé d'un train d'atterrissage tricycle.

    Le temps de vol maximum sans ravitaillement est de 60 heures. Les ingénieurs s'attendent à doubler ce chiffre.

    Lire aussi:

    La Chine teste avec succès un drone de reconnaissance dernier cri
    Les USA devraient «s'inquiéter de ces drones irakiens»
    L’armée algérienne utilise pour la 1ère fois des drones d’attaque en exercices (images)
    Tags:
    drone, CH-5, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik