Ecoutez Radio Sputnik
    S-400

    S-400 VS analogues US: qui serait le moins cher et le plus puissant?

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Défense
    URL courte
    16490

    Alors que de plus en plus de pays s’intéressent aux systèmes de défense antiaérienne russes S-400, la chaîne de télévision américaine CNBC les a comparés aux complexes similaires «made in USA». Sa conclusion ne devrait pas réjouir les fabricants d’armes américains…

    Les systèmes de missiles antiaériens russes S-400 Triumph sont non seulement beaucoup moins chers que leurs analogues produits par des sociétés américaines, mais ils les surpassent sur plusieurs aspects, lit-on sur le site de la chaîne de télévision CNBC.

    Ainsi, selon des sources proches du dossier, un S-400 «coûte environ 500 millions de dollars, alors qu'une batterie de Patriot Pac-2 coûte un milliard de dollars et qu'une batterie de type THAAD coûte environ 3 milliards de dollars».

    Dans le même temps, «comparé aux systèmes américains, le S-400 de fabrication russe est capable de traiter un plus grand nombre de cibles, à plus longue portée et contre plusieurs menaces simultanément», précise CNBC.

    «En terme de capacités, une source a noté que bien qu'il n'existe pas d'arme parfaite, le S-400 éclipse même THAAD, le joyau de la défense antimissile aux USA», lit-on plus loin dans l'article.

    En outre, l'achat de S-400 au lieu de systèmes américains Patriot ou THAAD s'explique par le fait que «le S-400 a moins de restrictions à l'exportation» par rapport à ses analogues US.

    «La Chine, l'Inde et la Turquie ont déjà signé des promesses d'achat avec le Kremlin», constate la chaîne de télévision.

    Et de récapituler: «La Chine, qui est mêlée à une bataille commerciale avec les États-Unis, est en train de recevoir sa dernière livraison du système S-400. L'Inde, premier acheteur d'armes russes, a signé le mois dernier un accord avec Moscou sur le S-400. La Turquie, alliée à l'Otan, devrait recevoir ses S-400 l'année prochaine et le système devrait être prêt à être utilisé d'ici 2020».

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le Kremlin réagit à la lettre de Bouteflika à Poutine
    Tags:
    Patriot (missile), système antimissile THAAD, S-400, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik