Défense
URL courte
671
S'abonner

En se déplaçant dans les eaux de la préfecture d'Okinawa, un destroyer japonais aurait perdu une partie de ses obus, selon un média japonais.

Le destroyer d'escorte japonais Tykuma aurait perdu 21 obus pour canon automatique dans la région de la préfecture d'Okinawa, annonce l'agence Kyodo.

Selon cette dernière, les obus qui se trouvaient sur le pont du navire, auraient été emportés par une lame de fond. Le commandement de la Force maritime d'autodéfense japonaise à Sasebo dans la préfecture de Nagasaki a appelé les navires de pêche à être extrêmement prudents, les obus étant très dangereux à manier.

La consigne des militaires japonais indique que si jamais les obus étaient découverts dans des filets, il faut en informer immédiatement le commandement.

L'agence souligne toutefois que les obus dont chacun pèse 250 grammes, ne représentent plus aucun danger, ayant coulé à une profondeur de 140 mètres.

Lire aussi:

Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
obus, destroyer, Okinawa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook