Ecoutez Radio Sputnik
    Un tir d'artillerie

    La Russie a terminé les tests de son système de reconnaissance d'artillerie Pénicilline

    © AP Photo / The News Tribune, Peter Haley
    Défense
    URL courte
    31891

    D'ici 2020, l'armée russe s'équipera de systèmes de reconnaissance d'artillerie dernier cri qui permettent de repérer à distance les positions de l'artillerie ennemie.

    Les essais du nouveau système de reconnaissance d'artillerie Pénicilline s'étant achevés avec succès, deux premiers systèmes devraient être livrés à l'armée en 2020, a annoncé le service de presse du holding Roselectronika (faisant partie de Rostec).

    «Les travaux de construction expérimentale ayant pris fin, les systèmes ont passé avec succès les essais. Les deux premiers exemplaires devront être livrés à l'armée en 2020», a indiqué le service de presse.

    Auparavant, la revue américaine The National Interest a écrit que le système de reconnaissance sonore et thermique d'artillerie 1B75 Pénicilline pouvait devenir «un nouveau moyen pour détruire l'artillerie lourde américaine». La revue note que pour localiser des bruits et une énergie cinétique, le système se sert de quatre radars sonores et thermiques, d'une plate-forme de stabilisation et d'un module optico-électronique.

    Le système de reconnaissance sonore et thermique d'artillerie Pénicilline est destiné à repérer les positions de canons d'artillerie, de mortiers et de systèmes de roquettes multiples ainsi qu'à corriger le feu de l'artillerie amie. Le système est opérationnel dans une bande de terrain large de 25 kilomètres.

    Le système reçoit et traite les signaux sonores produits par des explosions et fournit une information quant à l'emplacement de ces dernières, la précision du feu ainsi que les coordonnées des canons d'artillerie. Le temps d'obtention des coordonnées d'une cible ne dépasse pas les cinq secondes. Cette information est automatiquement transmise aux unités d'artillerie se trouvant dans un rayon de 40 kilomètres.

    Lire aussi:

    5 secondes pour détecter sa cible: une nouvelle arme russe verra le jour en 2019
    DCA de longue portée: le Pentagone se dit désavantagé face à la Russie en cas de conflit
    Ces canons automoteurs sol-sol capables de tirer très loin
    Tags:
    reconnaissance, artillerie, Rostec, Forces armées russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik