Ecoutez Radio Sputnik
    La Géorgie

    La Géorgie entend renforcer la composante française dans sa DCA

    © Sputnik . Alexandr Imedashvily
    Défense
    URL courte
    9723
    S'abonner

    De nouveaux systèmes de défense anti-aérienne français doivent être livrés en Géorgie en conformité avec un contrat signé la veille à Paris. Le ministre géorgien de la Défense estime que cela permettra à son pays de s’intégrer dans la DCA de l’Otan.

    Le ministre géorgien de la Défense, Levan Izoria, et son homologue française, Florence Parly, ont signé un contrat sur les livraisons de systèmes de défense anti-aérienne à la Géorgie, informe le service de presse de la Défense géorgienne.

    La signature du contrat a eu lieu lors du déplacement du ministre géorgien en France. L'an dernier, il s'y est rendu à plusieurs reprises afin de mener des négociations à ce sujet avec la partie française.

    Selon M.Izoria, les livraisons de ces systèmes renforceront les capacités de défense du pays et lui permettront de s'intégrer dans le système de défense anti-aérienne de l'Otan.

    Les deux ministres ont également signé un accord sur le soutien logistique des forces géorgiennes qui participent depuis 2017 à l'opération de maintien de la paix en Centrafrique.

    Auparavant, la Géorgie avait déjà acheté des missiles antiaériens français. En juillet 2015, la Défense géorgienne et la société française MBDA spécialisée dans la conception de missiles ont signé un contrat reposant sur l'acquisition par Tbilissi de systèmes de missiles antiaériens.

    Tags:
    défense antiaérienne, ministère français de la Défense, OTAN, Florence Parly, Géorgie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik