Défense
URL courte
8640
S'abonner

Pour la première fois, l’entraînement de combattants du Centre des missions spéciales des Services de renseignement extérieur russes (SVR) a été diffusé à la télévision lors d’une émission de la chaîne Rossiya 1 à laquelle participait leur directeur Sergueï Narychkine.

Invité d'une émission de la chaîne Rossiya 1, le directeur des Services de renseignement extérieur russes, Sergueï Narychkine, a donné des informations sur une unité «particulière» du SVR dont l'entraînement a par la suite été montré à la télévision pour la première fois.

«Au sein du Service de renseignement extérieur russe, il existe une unité particulière qui porte le nom de Centre des missions spéciales», a indiqué M.Narychkine.

Selon lui, conformément à la loi sur le renseignement extérieur, le SVR a pour mission d'assurer la sécurité des institutions et des citoyens russes à l'étranger.

«C'est la responsabilité et la tâche de cette unité de combat d'intervention rapide», a souligné Sergueï Narychkine.

Des images sur lesquelles des combattants du Centre des missions spéciales prennent d'assaut un bâtiment et tirent des coups de feu contre des cibles représentant des terroristes ont ensuite été diffusées. On y voit des membres des forces spéciales accomplir leur mission dans situation compliquée à dessein, alors qu'une alarme hurle et que la lumière clignote.

«Ces images sont uniques. Ce sont des combattants du SVR réels, donc ils ont été filmés uniquement masqués», a souligné l'animatrice de l'émission.

Lire aussi:

La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
En marche vers une nouvelle crise? La dette des entreprises explose... et est de moins bonne qualité
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Tags:
forces spéciales, unités, émissions, entraînements, télévision, Service de renseignement extérieur de Russie (SVR), Sergueï Narychkine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook