Ecoutez Radio Sputnik
    drone

    En Finlande, les propriétaires de drones pourraient être impliqués au service militaire

    CC0 / Lars_Nissen_Photoart
    Défense
    URL courte
    135

    En Finlande, les propriétaires de drones pourraient être impliqués au service militaire. Selon le journal finlandais Ilta-Sanomat, la Force de défense finlandaise sont en train d’étudier cette possibilité afin de satisfaire les besoins de l’armée.

    La Force de défense finlandaise étudie la possibilité d'impliquer les propriétaires de véhicules aériens sans pilote au service militaire, écrit le journal Ilta-Sanomat.

    RQ-4 Global Hawk
    © AP Photo / Northrop Grumman via U.S. Navy, Erik Hildebrandt
    Selon la publication, la Force de défense finlandaise, en se référant à la base de la Transport Safety Agency (Trafi) dans laquelle tous les propriétaires de drones sont enregistrés, a envoyé une lettre aux propriétaires de véhicules aériens sans pilote, leurs demandant de s'intéresser aux tâches qui nécessitent une formation pour les besoins des Forces armées.

    Elle a également annoncé qu'une fois par an, les propriétaires de drones prendraient part à des exercices de formation.

    Dans la lettre, il est également écrit que toutes les activités se dérouleront en Finlande, en ajoutant que toutes les personnes intéressées devront répondre avant la fin de l'année, selon le journal finlandais.

    Au début du mois de décembre, le Président finlandais Sauli Niinisto a modifié la loi sur les forces de défense permettant ainsi aux militaires d'intervenir dans le fonctionnement des drones ou de les abattre dans l'air. La loi entrera en vigueur au début de l'année 2019.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    défense, service militaire, drone, Finlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik