Défense
URL courte
9250
S'abonner

À la question qui était de savoir si le système américain de défense antimissile déployé en Alaska serait en mesure d'intercepter les missiles balistiques intercontinentaux russes, un des concepteurs de ces derniers a répondu que l’efficacité du système américain était extrêmement faible.

L'efficacité du système américain de défense antimissile est extrêmement faible, a déclaré jeudi le concepteur général de l'Institut de génie thermique de Moscou, Iouri Solomonov, dans une interview accordée au journal russe Les Arguments de la semaine. C'est lui qui a mis au point des missiles stratégiques tels que Pioneer (détruit dans le cadre du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire), Topol et Bulava.

Interrogé sur la capacité du système américain de défense antimissile déployé en Alaska face à des missiles balistiques intercontinentaux russes, Iouri Solomonov a déclaré:

«En effet, en général, l'efficacité de ces systèmes de défense antimissile est extrêmement faible. C'est une autre affaire, lorsque nous parlons de systèmes de défense antimissile situés sur le continent européen, il s'agit d'un type de menace complètement différent.»

Iouri Solomonov a en outre expliqué que les systèmes américains de défense antimissile déployés en Europe peuvent être utilisés, non pas comme des armes défensives, mais bien comme des armes offensives.

Lire aussi:

Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
déploiement, capacité défensive, défense antimissile, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook