Ecoutez Radio Sputnik
    Le drone sous-marin russe Poséidon

    L'armée russe dévoile la vitesse de son drone sous-marin Poséidon

    © Photo. The Ministry of Defence of the Russian Federation
    Défense
    URL courte
    431433

    Le drone sous-marin Poséidon, récemment mis au point par l'industrie militaire russe, dépasse de loin les caractéristiques des engins existants au monde, sa vitesse étant supérieure à 200 km/h.

    Le drone sous-marin russe Poséidon est capable de se déplacer à une vitesse de près de 110 nœuds, soit de plus de 200 km/h, annoncent les médias russes, se référant à une source au sein du complexe militaro-industriel.

    Selon cette dernière, qui détaille ses informations sous le couvert de l'anonymat, le drone, une fois quitté le sous-marin qui le transportait, pourra développer cette vélocité à des profondeurs de plus d'un kilomètre. Ceci est possible grâce à un coussin de bulles d'air qui enveloppe le drone.

    La torpille-missile russe à super cavitation Chkval-2, dotée d'un propulseur à réaction, est aussi capable de développer une vitesse pareille, se déplaçant à plus de 370 km/h. Mais à la différence du Poséidon, elle ne peut être utilisée qu'à des profondeurs réduites, et sa portée ne dépasse pas dix kilomètres.

    Une particularité du Poséidon consiste en sa capacité de manœuvre, pour changer de direction et de profondeur. Ceci rend le drone invulnérable aux les moyens de lutte existants.

    Auparavant, il avait été annoncé que le drone suivait des tests sous-marins qui se déroulaient dans un milieu marin protégé contre les moyens de renseignement étrangers.

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    vitesse, Poséidon (drone sous-marin)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik