Ecoutez Radio Sputnik
    Raytheon SM3

    FNI: Moscou dévoile une photo d'une usine US qui produira des missiles interdits

    © Raytheon/Missile Defense Agency
    Défense
    URL courte
    Traité FNI (128)
    231743

    Les autorités russes ont rendu publique une image de l'usine de Raytheon qui subit depuis 2017 un programme de modernisation en vue de produire des missiles interdits par le traité FNI.

    Le ministère russe de la Défense a publié une photo aérienne de l'usine du groupe industriel américain Raytheon à Tucson, Arizona, qui se prépare selon Moscou à produire des missiles interdits par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI).

    Sur l'image qui date du 3 décembre 2018, on voit un complexe industriel abritant trois unités de production actuellement en fonction et une autre en cours de construction, une plateforme d'essai, des laboratoires, ainsi que 36 dépôts semi-souterrains, une centrale électrique et d'autres bâtiments.

    Selon les données dont dispose la partie russe, l'usine en question subit depuis juin 2017 un programme de modernisation en vue de pouvoir produire des missiles interdits par le traité FNI.

    Les États-Unis sont sortis ce samedi 2 février du Traité FNI signé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, accusant Moscou de violer ses dispositions. Vladimir Poutine a annoncé que la Russie suspendait également sa participation au Traité en réponse au retrait états-unien.

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a pour sa part déclaré que les USA avaient violé les dispositions de l'accord à plusieurs reprises depuis 1999.

    Dossier:
    Traité FNI (128)

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    violations, missile, usine, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), ministère russe de la Défense, Raytheon, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik