Ecoutez Radio Sputnik
    Зенитно-ракетный комплекс ТОР-М2

    Le système de défense antiaérienne russe Tor-M2 qualifié de «chef-d'œuvre sans analogue»

    © RIA Novosti . Andrey Alexandrov
    Défense
    URL courte
    91093

    Grâce à sa robotisation, le système de défense antiaérienne russe Tor-M2 peut être qualifié d'arme sans analogue dans le monde, selon le directeur du Centre d'analyse du commerce d'armes, Igor Korotchenko.

    Le système de défense antiaérienne russe Tor-M2 est un «chef-d'œuvre sans analogue dans le monde», a déclaré le directeur du Centre d'analyse du commerce d'armes, Igor Korotchenko dans une interview accordée à la chaîne télévisée Zvezda.

    «Si l'on examine la lignée de moyens de DCA de court rayon d'action, je citerais en premier lieu le système de défense antiaérienne Tor-M2. Aujourd'hui, c'est un chef-d'œuvre sans analogue. Le système est totalement robotisé. C'est-à-dire, que toutes les décisions, à part celle d'ouvrir le feu, sont prises automatiquement», a expliqué l'expert.

    Le Tor-M2 est une version du Tor profondément modernisée. Il est capable d'ouvrir le feu en se déplaçant et le nombre de munitions embarquées a été multiplié par deux.


    Les systèmes Tor permettent de saturer l'espace dans un rayon de 15 kilomètres en conditions de combat et malgré les contre-mesures électroniques (CME)

    Ils sont capables de détruire les missiles de croisière stratégiques comme tactiques, les missiles antiradar et antinavires volant à très basse altitude, les bombes aériennes guidées et les drones.

    Rappelons que la version arctique du Tor-M2, Tor-M2DT, a été présentée pour la première fois lors du défilé militaire du Jour de la Victoire de 2017.

    Lire aussi:

    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    L'armée US annonce diffuser de nouvelles images de l'attaque des pétroliers en mer d'Oman
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Tags:
    défense antiaérienne, Tor-2M, Igor Korotchenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik