Défense
URL courte
1281
S'abonner

La Russie pourrait bientôt conclure les premiers contrats pour la livraison de fusils automatiques Kalachnikov de la série 200, selon un communiqué de Rosoboronexport.

L'agence d'exportations d'armes russe Rosoboronexport est désormais habilitée à vendre les fusils automatiques Kalachnikov AK-200, 203, 204 et 205 à des pays étrangers, a annoncé le groupe vendredi.

Les nouvelles armes seront présentées au grand public dans le cadre du salon international de la défense IDEX 2019 à Abou Dhabi lors duquel la partie russe devrait mener des négociations sur leurs éventuelles livraisons.

Le consortium Kalachnikov envisage de produire les fusils dans une usine conjointe russo-indienne, dont la date du lancement n'est pas encore spécifiée. Les armes qui y seront produites pourront être exportées à des pays tiers.

Rosoboronexport s'attend à une demande élevée pour les AK de la série 200 notamment au Proche-Orient ainsi que «dans le monde entier».

Selon le groupe Rostec, dont Rosoboronexport fait partie, les nouveaux fusils d'assaut sont «conformes à toutes les tendances actuelles dans le développement des armes à feu». D'après le PDG du consortium Kalachnikov Vladimir Dmitriev, il s'agit d'un «produit stratégique de notre travail destiné à l'exportation».

Lire aussi:

Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Contrôle de police à Stains: «J'ai cru que c'était des voleurs, des agresseurs», affirme le conducteur blessé par balles
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
Russie, Inde, Proche-Orient, Kalachnikov, Rosoboronexport, Rostec, IDEX 2019, AK-200, fusil d'assaut, exportations, armes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook