Ecoutez Radio Sputnik
    Donbass

    La Garde nationale ukrainienne serait de retour sur la ligne de contact dans le Donbass

    © Sputnik . Sergey Averin
    Défense
    URL courte
    8326

    L’Ukraine enverrait ses troupes de la Garde nationale vers la ligne de contact avec la République populaire autoproclamée de Donetsk. Cela est dû à l’approche de la présidentielle qui aura lieu fin mars, a indiqué le chef adjoint de la milice populaire de Donetsk.

    Kiev déploie des bataillons de la Garde nationale sur la ligne de contact avec la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) à l'approche de l'élection présidentielle qui aura lieu fin mars en Ukraine, a affirmé Edouard Bassourine, le chef adjoint de la milice populaire de Donetsk.

    Auparavant, les services de renseignements de Donetsk et Lougansk avaient confirmé que des bataillons de la Garde nationale avaient quitté le Donbass. Cependant, la situation a changé.

    «Nous sommes informés de l'arrivée de forces nationalistes armées dans la zone de guerre. Contrairement à ses promesses de retirer les nationalistes du Donbass, le commandement ukrainien déploie ces derniers sur la ligne de contact ce qui déstabilise la situation», a annoncé M.Bassourine.

    L'arrivée de formations nationalistes du régiment Azov et du Pravy sektor* (Secteur droit) a été observée dans les directions de Marioupol, Gorlovka et Donetsk.

    «Les autorités ukrainiennes envoient les troupes de nationalistes armés loin de la capitale à l'approche de l'élection présidentielle. Ayant peur que des heurts impliquant des nationalistes armés se produisent pendant l'élection à Kiev, les autorités leur racontent des fables sur une prétendue agression venue de l'est, tout comme en 2014», a-t-il indiqué.

    Des bataillons nationalistes ukrainiens

    Le régiment Azov est une unité paramilitaire de volontaires d'extrême droite nationaliste qui a été financée par des fonds privés. En novembre 2014, il a été intégré à la Garde nationale de l'Ukraine. De nombreuses affaires pénales ont été engagées en Russie contre des membres d'Azov qui ont kidnappé et torturé des gens.

    Le Pravy sektor* (Secteur droit) est un parti ultranationaliste ukrainien initialement créé comme un groupe paramilitaire. De multiples attaques violentes ont été organisées par des membres du parti.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Encore un pays européen qui promet de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    bataillon, élection présidentielle, services secrets, nationalistes, Garde nationale de l'Ukraine, Secteur droit, bataillon Azov, Donetsk, Lougansk, Kiev, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik