Ecoutez Radio Sputnik
    Un sous-marin iranien de classe Ghadir (archive photo)

    Un sous-marin iranien détruit une cible avec un missile de croisière (vidéo)

    © AP Photo / Rahbar Emamdadi/Mehr News Agency
    Défense
    URL courte
    11803

    Des tirs réussis de missiles de croisière, menés par un sous-marin iranien lors d’exercices d’envergure dans le détroit d’Ormuz, ont été filmés. Ces manœuvres se sont déroulées alors que des porte-avions américains sont de retour dans la région, après une longue absence.

    Une vidéo publiée par l’agence iranienne Fars montre un mini-sous-marin de classe Ghadir en train de détruire, par un missile de croisière, une cible d’entraînement lors d’exercices navals Vilayat 97.

    ​Dimanche, l’armée iranienne avait annoncé qu’un sous-marin de classe Ghadir avait pour la première fois tiré un missile de croisière antinavire depuis une grande profondeur. Toutefois, la vidéo diffusée par Fars montre un missile tiré par un sous-marin en surface.

    Les exercices d’envergure Vilayat-97 de la Marine iranienne se sont déroulés sur une superficie de deux millions de kilomètres carrés, dans le détroit d’Ormuz, au large du Makran, dans la mer d’Oman et la partie nord de l’océan Indien, du 22 au 24 février, d’après le commandant de la Marine Hossein Khanzadi. 

    Les manœuvres se sont déroulées en quatre étapes, engageant des bâtiments de surface, des sous-marins et des avions. Les navires et les systèmes côtiers ont également mené des tirs de missiles.

    Téhéran a profité des manœuvres pour présenter son nouveau destroyer Sahand et ses sous-marins de classe Fateh, capables aussi de porter des missiles de croisière, d’après les militaires iraniens.

    Ces exercices d’envergure ont été organisés sur fond de montée des tensions entre l’Iran et les États-Unis. En décembre, le porte-avions à propulsion nucléaire USS John C.Stennis est arrivé dans le golfe persique, devenant le premier navire américain à passer par le détroit d’Ormuz depuis la décision du Président Trump de se retirer du Plan global d’action conjoint (JCPOA) sur le nucléaire iranien en 2018.

    Les États-Unis ont réintroduit des sanctions frappant le commerce de pétrole et le secteur financier iraniens. La semaine dernière, le vice-Président Mike Pence a appelé l’UE à cesser de saper les sanctions américaines en permettant aux sociétés européennes de commercer avec l’Iran. Téhéran a qualifié les sanctions de Washington d’illégitimes, promettant de protéger le pays contre les pressions extérieures. En janvier, il a annoncé son intention d’envoyer des navires dans l’ouest de l’océan Atlantique en réponse à la présence militaire américaine à proximité des côtes iraniennes.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    vidéo, exercices, tir de missiles, missiles de croisière, Ghadir (sous-marin iranien), Vilayat 97 (exercices iraniens), Marine iranienne, Fars, Détroit d'Ormuz, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik