Défense
URL courte
71062
S'abonner

En prévision de l’adoption par l’armée russe des nouveaux systèmes de missiles S-500, une académie militaire russe se prépare déjà à former ses recrues à cette arme, capable de détecter et frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques et qui surpassera les S-400 actuellement en service.

L’Académie militaire de la défense aérospatiale Joukov, dans la région de Tver, formera ses élèves aux S-500 Prometeï, ce système de défense antiaérienne et antibalistique de nouvelle génération qui équipera bientôt les forces armées de Russie.

«L’Académie projette de former les effectifs pour les complexes S-500 après leur adoption par l’armée», a informé un représentant des Forces aérospatiales du pays.

Conçu par le consortium Almaz-Anteï, le système de missiles S-500 a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques.

Les S-500 devraient surpasser les systèmes S-400 actuellement en service dans l'armée russe, ainsi que les systèmes de missiles américains Patriot Advanced Capability.

Lire aussi:

Jeune gendarme tuée par un récidiviste: «on demande à pouvoir ouvrir le feu en cas de refus d’obtempérer»
Le Président brésilien Jair Bolsonaro testé positif au Covid-19
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Tags:
formation, défense, S-500, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook