Défense
URL courte
4281
S'abonner

Dans le cadre du traité Ciel ouvert, un avion de reconnaissance russe effectuera un vol au-dessus de trois pays membres de l’Otan et un appareil américain survolera parallèlement le territoire russe.

La Russie effectuera un vol d'observation au-dessus du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. Membres de l'Otan) dans le cadre du traité Ciel ouvert, a fait savoir lundi le chef par intérim du centre russe pour la réduction du danger nucléaire, Rouslan Chichine.

En parallèle se déroulera une mission officielle des États-Unis et de la Norvège, à savoir un survol de la Russie par un avion espion américain Boeing OC-135B. Ces missions dureront du 11 au 15 mars, les avions décollant de la base aérienne de Kecskemét (Hongrie), selon le responsable.

Les vols sont effectués afin de contribuer à une plus grande ouverture dans l'activité militaire des États signataires et afin de renforcer la confiance mutuelle, a-t-il ajouté. Il s'agit, pour 2019, du cinquième vol d'observation russe au-dessus du territoire d'un État signataire du traité, a enfin précisé M.Chichine.

Le traité Ciel ouvert, signé le 24 mars 1992 à Helsinki, met en place un programme de vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États parties. Il vise à renforcer la compréhension et la confiance mutuelle en donnant à tous ses participants, quelle que soit leur importance, un rôle direct dans la collecte d'informations sur les forces militaires des autres États membres. Les États-Unis l'ont ratifié en 1993 et la Russie en 2001, ce qui lui a permis d'entrer en vigueur le 1er janvier 2002.

Lire aussi:

«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Explosions des «fermes» à batteries lithium-ion, scénario catastrophe pour le monde?
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Macron «emprisonné» par des colliers de fleurs en Polynésie, puis détourné sur les réseaux sociaux – images
Tags:
survol, Traité Ciel ouvert, Benelux, Norvège, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook