Ecoutez Radio Sputnik
    Avion d'observation américain Boeing OC-135B

    Un avion espion US repéré au-dessus de l'Extrême-Orient russe (images)

    CC BY-SA 2.0 / Airwolfhound / OC-135B Open Skies - RAF Mildenhall Feb 2010
    Défense
    URL courte
    8126

    Pour la quatrième fois en huit jours, un avion militaire américain a été aperçu dans la partie orientale de la Russie, selon le site PlaneRadar. Ce nouveau vol s'est déroulé dans le cadre du Traité Ciel ouvert.

    Un avion de l'US Air Force a effectué samedi 16 mars un vol de reconnaissance en Russie, indique le portail de surveillance aérienne PlaneRadar.

    ​Selon les données publiées par le site, un Boeing OC-135B Open Skies immatriculé 61-2670 a été repéré au-dessus des villes d'Anadyr et de Pevek dans le district autonome de Tchoukotka (Extrême-Orient russe), volant à une altitude de 11,2 kilomètres.

    Cet appareil avait déjà fait des vols similaires au-dessus du territoire russe les 11,13 et 14 mars derniers, lesquels sont effectués dans le cadre du Traité Ciel ouvert signé en 1992 par les membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

    Ce document met en place un programme de vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États parties. Il vise à renforcer la compréhension et la confiance mutuelles en donnant à tous ses participants, quelle que soit leur importance, un rôle direct dans la collecte d'informations sur les forces militaires des autres États membres. Les États-Unis l'ont ratifié en 1993 et la Russie en 2001, ce qui a permis au traité d'entrer en vigueur le 1er janvier 2002.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    Boeing OC-135B, Tchoukotka, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik