Ecoutez Radio Sputnik
    un bouclier «hallucinatoire» en action

    La Défense russe montre un bouclier «hallucinatoire» en action (vidéo)

    Russian Defence Ministry
    Défense
    URL courte
    141037
    S'abonner

    Un bouclier capable d’«aveugler l'ennemi, le désorienter et pouvant provoquer des hallucinations» a été dévoilé par le ministère russe de la Défense. Cette arme d'interférence optique visuelle, ainsi que des véhicules de déminage et des blindés ont été présentés en action lors d’exercices militaires.

    Le ministère russe de la Défense a publié sur sa page YouTube officielle une vidéo d'exercices de militaires russes lors desquels un bouclier «hallucinatoire» a été utilisé.

    Dans la vidéo prise sur le terrain d'entraînement de Moulino, près de Nijni Novgorod, on voit à partir de 1 minute 52 secondes un groupe de forces spéciales d'ingénierie faire irruption dans le bâtiment où se trouve un ennemi fictif. Un militaire marche en tête pour s'introduire dans une première pièce en portant un bouclier disposant de puissants projecteurs lumineux et clignotants.

    «Les intervalles entre les éclairs de lumière sont soigneusement calculés. Ils aveuglent l'ennemi, le désorientent et peuvent provoquer des hallucinations», indique le journal Rossiïskaïa gazeta.

    En outre, les séquences montrent d'autres armes modernes russes, telles que des véhicules de déminage UR-77 et IMR-3M, des véhicules blindés de transport de troupes Typhoon-K et BTR-82A, ainsi que plus de 30 unités de véhicules spéciaux et de combat.

    Un système d'interférence optique visuelle similaire mais plus vaste, appelé Filin 5P-42, est actuellement déployé sur plusieurs navires de guerre de la Marine russe. En mars dernier, un représentant de la société qui a créé Filin 5P-42, a déclaré à Sputnik que les ingénieurs continuaient à améliorer le système, en perfectionnant sa portée, ses caractéristiques de poids et de taille, ainsi que la consommation d'énergie.

    Tags:
    exercices militaires, 5P-42 Filin, ministère russe de la Défense, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik