Ecoutez Radio Sputnik
    Su-57 multipurpose jet fighter

    La Défense russe commente les rumeurs sur l'envoi d'un Su-57 en Syrie

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    Défense
    URL courte
    121024

    Le ministère russe de la Défense a démenti les informations selon lesquelles un chasseur de 5e génération Su-57 était arrivé en Syrie. Les photos montrant l’avion sur la base russe de Hmeimim ont été prises en 2018, a précisé le ministère.

    Les rumeurs sur le déploiement d’un chasseur de 5e génération Su-57 en Syrie ne correspondent pas à la réalité, a indiqué la Défense russe, commentant les informations diffusées par certains médias.

    «Les photos d'un chasseur de 5e génération Su-57 ont été prises sur la base aérienne de Hmeimim en 2018 lors des essais en conditions de combat réel, ce qui avait été officiellement annoncé par le ministère», lit-on dans le communiqué.

    Début mars 2018, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a confirmé que deux chasseurs Su-57 avaient bouclé avec succès leur programme d'essais de deux jours en Syrie. Au mois de novembre suivant, le ministère a mis en ligne une vidéo de ces tests.

    Le Su-57 a effectué son premier vol le 29 janvier 2010. Sa production en petite série a été lancée en 2013 pour tester ses armements.

    L'avion a une vitesse maximale de 2.600 km/h et un plafond pratique de 20.000 mètres. Le Su-57 a toutes les caractéristiques de cinquième génération: il est furtif, hypersonique, polyvalent, super manœuvrable et doté d'équipements électroniques sophistiqués. Il est capable de rester en vol pendant 5,8 heures.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    Su-57 (T-50, PAK-FA), Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik