Ecoutez Radio Sputnik
    T-90MS

    Le gouvernement indien approuve l'achat de 464 chars russes T-90MS

    © Sputnik . Ilya Bogachev
    Défense
    URL courte
    12913

    Après la commission du ministère indien de la Défense, c’est au tour du gouvernement de donner son feu vert à l'achat de 464 chars russes, selon le magazine Jane's Defence Weekly, citant des sources à New Delhi. Le modèle T-90MS sera l’objet de ce futur contrat qui s’élèverait à près de 2 milliards de dollars.

    Le gouvernement indien a approuvé l'achat de 464 chars russes T-90MS pour un total de 1,93 milliard de dollars, a annoncé lundi le magazine britannique Jane's Defence Weekly qui se réfère à des sources informées à New Delhi.

    Selon le média, la décision a été prise lors d'une réunion du comité de sécurité indien, qui s'est tenue début avril sous la présidence du Premier ministre Narendra Modi.

    Il s'agit de l'avant-dernière étape du processus d'acquisition de ces chars russes qui devrait encore être suivie de la signature d'un contrat entre le ministère indien de la Défense et l'exportateur russe d'armements Rosoboronexport.

    En 2016, la commission du ministère indien de la Défense avait déjà donné son feu vert à l'achat de 464 chars russes T-90MS.

    New Delhi est intéressé par les chars russes T-90MS depuis 2015. Plusieurs chars T-72 et T-90 sont déjà en service en Inde. La version T-90MS est une modification moderne destinée aux acheteurs étrangers. Outre les munitions utilisées dans la modification ordinaire du T-90, la version MS peut être équipée de munitions à fragmentation télécommandées supplémentaires, ce qui permet de mieux neutraliser les forces ennemies.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    T-90, Narendra Modi, New Delhi, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik